Membres Fondateurs

Membres Fondateurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES MEMBRES FONDATEURS DU COLLECTIF des PSYCHOLOGUES

 

Sb BELGHITI Selma. 

Le Collectif est important pour moi car le métier de psychologue n'est pas reconnu au Maroc, ni par les autorités, ni par le public, ni par les autres professionnels du soin.Je souhaiterais que l'on puisse construire une veritable identité professionnelle du psychologue au Maroc autour des spécificités de notre métier et des valeurs centrales de respect de l'individu, de rigueur et d'éthique dans la pratique clinique.

 

Je suis également très attachée à la notion de lien et  d'echanges entre les cliniciens, quelle que soit la diversité de nos lieux d'exercice ou de nos orientations thérapeutiques.

 

 

Kenza kadiri KADIRI JOUAHRI Kenza. 

 J'ai souhaité la création du Collectif, tout d'abord pour défendre et organiser notre profession, mais également pour informer et protéger le grand public des dérives actuelles des "thérapeutes" sans formation adaptée ni suffisante.

 

 

 

 

 

MelanieBESNARD-OUAZINE. Mélanie 

Créer un collectif de psychologues me semblait important pour nous permettre de nous regrouper selon des valeurs communes. Cela me permet de ne pas être isolée dans ma pratique, de constituer un réseau, de pouvoir échanger et partager tant au niveau de la clinique que des questions éthiques ou même sur des questions liées à la profession de psychologue au Maroc

 

 

 

ERRAS-ZADA. Iman

La création du collectif a été pour nous une évidence mais surtout une nécessité. En effet, l’idée de se créer en collectif vient de notre volonté de se réunir pour réfléchir et agir ensemble. Ainsi, on évite l’isolement de certains psychologues comme moi fraîchement arrivée de France. De plus, au regard du statut du psychologue au Maroc, ce collectif nous permettra aussi d’être pris en compte aux yeux des autorités administratives pour défendre nos droits et surtout les faire reconnaitre.

 

 

 

 

CHOUAIB-CARRASCO Sophia. 

 

J'ai choisi de participer à la création de ce collectif pour faire partie d'un groupe de psychologues cliniciens qui partagent les mêmes valeurs éthiques et déontologiques et qui sont animés par les mêmes désirs que moi, à savoir d'une part disposer d'un espace d'échange et de réflexion autour des problématiques spécifiques à notre profession, dans le contexte marocain, et d'autre part contribuer à lui donner la place et le statut qu'elle mérite dans notre pays.

 

KHAIROUNI Oumaïma. Trésorière 

 

 

BELMEJDOUB Loubaba. 

 

IDRISSI-KAITOUNI Selma. 

 

Photo hayatZERELLI  Hayat

 

 

  

Commentaires (1)

Ahassad Rajaa
  • 1. Ahassad Rajaa | 26/03/2015
Bonjour,
Je souhaite confirmer ma présence à la rencontre du 27 mars 2015 autour de l'hyperactivité.
Merci

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau